L'hypnose ericksonienne est une psychothérapie brève basée sur l’utilisation de l’hypnose pour accéder à l'inconscient d'une personne et l'aider à traiter toutes sortes de difficultés, telles que :

 

   Chez l'adulte et l'adolescent :

  • Dépendance au tabac 

  • Anxiétés et angoisses non maîtrisées

  • Manque de confiance en soi et d'estime de soi

  • Difficultés relationnelles et affectives

  • Deuil, pardon

  • Timidité

  • Mal-être indéfinissable

  • Désensibilisation aux croyances limitantes 

  • Blocages émotionnels, lâcher-prise

  • Stress 

  • Troubles de sommeil 

  • Contrôle des douleurs chroniques 

  • Perte et prise de poids, anorexie, boulimie

  • Problèmes de trac, préparation mentale

  • Phobies, peurs

  • Autres formes de dépendance, en dehors des drogues

 

Les mécanismes inconscients contrôlent la plupart de nos comportements, nos choix, nos émotions et nos décisions.

La conscience ne serait que la partie émergée de l'iceberg des processus cognitifs. On considère en général que 95 % des informations que l’on perçoit sont stockées dans l'inconscient, seules 5 % des informations sont portées à la connaissance de notre partie consciente. 

Le thérapeute guide la personne et accède aux ressources manquantes pour supprimer les blocages. Il est là pour aider à développer les capacités de la personne ainsi qu’à l’aider à dépasser ses limitations. La clé de la thérapie repose sur la motivation du client. S'en suivent des changements profonds, rapides et concrets dans votre quotidien.

Quelques mots sur l'hypnose ericksonienne

L'hypnose Ericksonienne, est une nouvelle conception de l'hypnose qui est utilisée à des fins thérapeutiques. Elle a été mise au point par Milton Erickson, psychiatre américain au cours des années 50.

Ce dernier a obtenu des résultats thérapeutiques incroyables, avec des patients considérés comme impossible à traiter par les autres psychiatres américains de l'époque. Le principe de base est d'établir une communication avec l'inconscient de la personne et ensuite à y introduire des changements souhaitables. Il s'agit d'un processus interactif où le thérapeute réagit en fonction des réponses données par l'inconscient du client. Cela permet de traiter les problèmes directement là où ils se situent et de s'adapter aux besoins profonds du patient, d'où l'efficacité de l'hypnose ericksonienne.

À la différence de l’hypnose traditionnelle, l‘hypnose ericksonienne réveille les ressources inconscientes qui existent en chacun de nous d'une façon douce et respectueuse. D’après les travaux du docteur Erickson, le subconscient est

« un réservoir d’expériences et de sagesse, un terreau fertile en solutions potentielles » pour résoudre nos problèmes. 

Questions fréquemment posées par les clients

Suite aux questions qui me sont parfois posées par les clients j'ai décidé de publier sur ma page Facebook et Instagram une série des réponses

#1 Je perdrai le contrôle de moi-même

"Le patient conserve, pendant la séance, la maîtrise de ses comportements, il ne perd ni ses facultés habituelles de choix, ni son aptitude à interrompe l’expérience à chaque instant. Tout en étant, certes, influencé par le thérapeute, il identifie aisément cette influence et se l’approprie de bon gré. L'hypnose ne favorise en aucune façon un quelconque assujettissement (pas plus qu'une autre forme de psychothérapie ou de communication humaine)."

"Soigner par l'hypnose" de G. Salem et É. Bonvin.

#2 Je serai obligé.e de tout dire

 

Certaines personnes pensent que la séance d'hypnose c'est un peu comme une séance chez un psy. On va creuser, poser plein de questions auxquelles la personne n'a pas forcément envie de répondre, plonger dans le passé parfois douloureux ou traumatisant... etc. Rien de tel ! La personne nous dira ce qu'elle aura envie ou besoin de dire. Après un premier échange qui nous permettra de préparer la suite de la thérapie d'une manière personnalisée, on fait appel à l'inconscient qui lui, sait tout, y compris comment trouver les ressources nécessaires pour aider la personne. Alors détendez-vous, on est là pour vous aider et ceci d'une manière sécurisante et bienveillante tout en respectant vos valeurs et votre personnalité.

#3 Je vais découvrir les problèmes cachés en moi

"L’hypnothérapie ericksonienne est orientée en priorité sur les ressources du patient et non sur ses problèmes. Elle considère inconscient avant tout comme un réservoir de ressources positives, sans nier la part de conflits intrapsychiques qu'il recèle. En ce sens, elle se démarque de la démarche psychanalytique et de la conceptions freudienne univoque d'un inconscient en forme de "boîte de Pandore". Il est possible que des scènes pénibles soient vécues en hypnose, mais cela a précisément une fonction thérapeutique (libération cathartique, recadrage, réassimilation maitrisée, etc). La tache du thérapeute consiste à aider le patient à résoudre ses problèmes, en aucune façon à les lui faire revivre dans un esprit "d’enquêteur".

"Soigner par l'hypnose" de G. Salem et É. Bonvin.

#4 Je ne suis pas hypnotisable. On a déjà essayé avec moi et cela n'a pas marché

"Tout le monde est hypnotisable. Les notions d'hypnotisabilité et de suggestibilité sont peu significatives aux yeux de l'hypnothérapie contemporaine. C'est qui importe, c'est le désir d'essayer, la curiosité et surtout une relation de confiance avec le thérapeute. L'habilité de celui-ci fait le reste."

"Soigner par l'hypnose" de G. Salem et É. Bonvin.

#5 L'état hypnotique c'est quoi ?

L'état de détente hypnotique, appelé aussi l'état de conscience modifiée (E.C.M) ou la transe hypnotique est un état naturel. C'est un état que nous expérimentons tous les jours plusieurs fois par jour. Ce sont les fameux moments de "se perdre dans les pensées" ou d'être "dans la lune". C'est aussi un état que nous connaissons tous juste avant de nous endormir. Nous sommes bien conscients que nous sommes dans notre chambre, nous entendons tous les bruits qui nous entourent et nous sommes très détendus, comme si nous étions encore là mais en même temps déjà un peu ailleurs.

  Chez l'enfant :

  • Les phobies

  • Trouble de l’attention

  • L’énurésie (pipi au lit)

  • L’encoprésie (caca dans la culotte)

  • Les Tic et les Toc

  • Troubles de sommeil (terreurs nocturnes, cauchemars)

  • Peur de l’abandon, de la séparation

  • Troubles liés à la garde alternée

  • Manque de confiance en soi

  • Douleurs

  • Gestion des émotions (colère, anxiété...)

  • TDAH

  • Mauvaises habitudes (se ronger les ongles, se gratter,

      sucer le pouce)

  • Difficultés relationnelles avec le parent

  • La consommation de légumes